2014LesDesaxes001

Saxophonissimo



Concert Théâtral et Comique
Novembre

Jeudi 6 à 20h30, Vendredi 7 à 21h00, Samedi 8 à 21h00 et Dimanche 9 à 16h30

Samuel Maingaud : Saxophone alto et soprano – Michel Oberli : Saxophone ténor
Guy Rebreyend : Saxophone soprano et alto – Frédéric Saumagne : Saxophone baryton
Philippe Martz : Metteur en scène

Avis à la population !
Les Daltons du saxophone sont de retour pour une véritable compilation des meilleurs extraits de leurs créations. «Les DéSAXéS», quatuor de saxophonistes virtuoses, sorte de Sax Brothers dézingués, qui sont devenus par goût du spectacle et du défi, comédiens, danseurs, bruiteurs, chanteurs…

Outre un niveau musical inatteignable, sauf sous l’emprise de stupéfiants, le délirant « Saxophonissimo » est un condensé des meilleurs moments de leurs précédents spectacles, une formule techniquement légère car acoustique. Il n’y a donc aucune limite à sa propagation !
D’ailleurs, rien ne leur résiste : Classique, Jazz, Funk, Rock, Cinéma…

Restez sur vos gardes, quand ces drôles d’oiseaux mettent la main sur les anches, il ne faut pas longtemps à leurs clés pour ouvrir les pavillons… Ils ont reçu le prix spécial du jury, le prix Sacem et le prix du public au festival d’humour de Saint-Gervais. A l’affiche à l’Olympia (1ère partie de Dany Boon), au Printemps de Bourges ainsi qu’au Paléo Festival de Nyons. En 20 ans, et 1500 représentations, ils ont sillonné les continents et ont reçu autant de distinctions que d’applaudissements.

« C’est déjà formidable pour nos oreilles… à l’aise dans le jazz comme dans le flamenco, ces musiciens ont plus d’un tour dans leur sax… On est sous le charme.» Canard enchainé

« Ce quatuor prouve que l’on peut être virtuose sans se prendre au sérieux : un régal.» Figaroscope

« Ils ont du talent, sont inventifs, sympathiques … un show délirant fait de virtuosité, de fantaisie et d’humour.» L’humanité

« Avec ces quatre virtuoses du saxophone, les notes s’entrechoquent, se répondent, s’entrecroisent allègrement… un spectacle tout public à savourer en famille.» Télérama