Caubere105

PHILIPPE CAUBERE JOUE MARSIHO


PHILIPPE CAUBERE JOUE MARSIHO

DATES :
– jeudi 14 novembre à 20h30
– vendredi 15 novembre à 20h30
– samedi 16 novembre à 20h30
– dimanche 17 novembre à 16h30

PARISCOPE : « Philippe Caubère possède un style qui ne cesse de nous ravir au fil du temps. D’un jeu précis, inventif, créatif, ce grand comédien nous invite à entreprendre de beaux voyages dans des aventures théâtrales uniques. Cette fois-ci, il nous promène dans l’oeuvre d’André Suarès, un écrivain majeur, tombé dans l’oubli. Auteur dramatique, historien, musicologue, critique, essayiste, poète, moraliste et surtout marseillais, tout comme Caubère. C’est pour cette raison que le comédien a choisi cette oeuvre, « Marsiho » (nom de la cité phocéenne en provençal), écrite dans les années 30, époque où Pagnol faisait un malheur avec sa trilogie. Dans une langue sublime, Suarès raconte, hors des clichés, la grandeur, la diversité, le fourmillement, d’une ville portuaire située au carrefour des routes maritimes de la Méditerranée. La beauté de ce que l’on entend et la magistrale interprétation de Philippe Caubère qui ne dit pas le texte mais le joue font qu’à chaque mot une image surgit. C’est superbe ! » M-C Nivière

TÉLÉRAMA : « Quel régal, pendant deux heures Caubère devient la chair des mots du poète. Marsiho est un hymne d’amour d’une incroyable modernité, livré en une langue somptueuse et foisonnante d’images. »

LA CROIX : « Caubère, le magnifique ! Deux heures durant, il tient le public en haleine… Il faut le voir évoquer le Mistral qui emporte sa veste ; Caubère s’adresse à chacun comme à un ami. »

MONDE & VIE : « Encore une fois, Caubère nous sidère ! Allez vite aimer Marsiho… »

L’HUMANITÉ : « Joyau Marsiho »

FIGAROSCOPE : « Avec le savant savoir faire et la générosité qu’on lui connaît, Philippe Caubère est ahurissant… il remet à l’honneur un écrivain méconnu qui fût un des piliers de la nouvelle revue française avec Gide, Claudel et Valéry. »

D’André Suarès

Interprété par Philippe Caubère