Discours de la servitude volontaire

Jeudi 6 à 18h00 et 21h00, Vendredi 7 à 20h30

De Etienne de LA BOETIE
Adaptation et Mise en scène Stéphane VERRUE

Avec François CLAVIER
A partir de 16 ans – 1H10

Vers 1550, Etienne de La Boétie, enfant précoce du XVIème siècle, n’avait que 17 ans lorsqu’il écrivit ce texte d’une maturité désarmante. Lumineux, ce discours sera salué de siècle en siècle. Qu’est-ce qui fait qu’un peuple tout entier se laisse asservir ? Et que doit-il faire, ce peuple, pour recouvrer sa liberté ? La Boétie questionne les concepts de liberté, d’égalité et de… fraternité. Il explore les mécanismes de la tyrannie bien sûr mais surtout notre rapport ambigu au pouvoir et à la soumission. Éclairant, limpide et furieusement d’actualité !

Aujourd’hui, on peut dire que ce texte n’a pas pris une ride (« malheureusement » serions-nous tentés d’ajouter). Atemporel, il reste une apologie de la liberté « de tous les temps ». En humaniste convaincu, la pensée de La Boétie se laisse suivre avec plaisir tant sa langue est toujours vivante, imagée et parfois même… drôle ! Dans cette pièce, François Clavier, seul en scène, propose une interprétation magistrale de haute volée, à la hauteur du discours. Il nous captive et nous bouscule. Et impossible de se réfugier dans une écoute passive car nous n’avons de cesse de nous interroger sur notre propre condition et notre rapport au pouvoir. En cette année d’élection présidentielle dont les débats vont envahir nos écrans, il nous apparaît nécessaire de vous proposer une telle réflexion. Ce spectacle passionnant est un bijou d’intelligence et de pédagogie. 1h10 de philosophie du XVIème siècle à voir et à écouter pour progresser…

« Allez le voir, vous y gagnerez un supplément d’âme. » L’Express

« Adeptes de philosophie, ce moment suspendu est pour vous ! » La Provence

Pour réserver :
http://www.theatredesmuses.fr/billetterie/