1780988_743506405689476_4295813968439466657_o

9 séances pour « La Belle et la Bête » !

En tout, c’est neuf séances qui auront été données au Théâtre des Muses de cette superbe adaptation de « La Belle et la Bête ».

L’éducation nationale a, pour sa part, mené de nombreuses classes qui ont pu profiter de ce spectacle mais aussi d’une rencontre avec les comédiens de la Compagnie Aigle de sable, basée en région parisienne. Les questions ont fusées pendant plus d’une demie heure chaque fois et les élèves ont pu se renseigner lors de ces échanges sur tous les métiers qui entourent le théâtre. La nécessité d’une adaptation, la mise en scène, le jeu de comédien, les costumes, les décors, la lumières, le son, les effets spéciaux, les cascades… C’était merveilleux et foi de théâtreuse, j’ai bien le sentiment que quelques vocations ont du naître lors de ces échanges. Youpi, nous avons bien rempli notre rôle, le plus beau, celui de passeur !

Encore demain dimanche à 14 h 30, vous pouvez venir vous régaler de ce magnifique spectacle.

Ci dessous, voici certains élèves des écoles AFNB et Collège Charles III.

HaleyStout

Stage Théâtre pour les vacances de Printemps 2014

Nous organisons notre quatrième stage de théâtre pour les enfants durant la deuxième semaine des vacances de printemps.
Tous les matins du lundi 28 avril au vendredi 2 mai de 10 h à 12 h 15, Haley Stout, une aussi adorable que compétente et expérimentée comédienne donnera ce stage d’initiation au théâtre en français avec un peu d’anglais au programme !
15 enfants maximum. Prix du stage : 100 euros pour les cinq matinées. Age de 6 à 10 ans.
Prière de réserver au 00 377 97 98 10 93

LaBelleEtLaBete003

« La Belle et la Bête » par Anthéa…

Qu’en 2014, après tant de modernisation, dans cette forêt d’images audiovisuelles souvent choquantes et brutales qu’est devenu notre quotidien, il puisse encore y avoir des comédiens pour nous offrir ce genre de spectacles de théâtre m’émeut profondément. Un tréteau, un rideau blanc, des ombres, des masques, des marionnettes, des lumières, de la musiques, de beaux costumes, et surtout d’excellents comédiens qui, grâce au talent séculaire que se transmettent de génération en génération les baladins de tout faire exister avec presque rien, la magie opère !

Les enfants sont enfin immergés dans un univers qui leur est véritablement propre, s’émerveillent, réfléchissent, tremblent, rient… Si bien qu’à la fin de la pièce, lors du débat, les questions fusent et encore une fois nous réalisons combien rien ne leur échappe et tout ce que ce genre de spectacles est susceptible de leur apporter. En un mot, je jubile de fierté et me réjouie qu’il y ait encore des représentations jusqu’à dimanche. J’espère que vous viendrez nombreux !

A partir de 3ans et demi/ 45 minutes
Samedi 5 avril à 14 h 30 et 16 h 30
et dimanche à 14 h 30

N’hésitez pas à a aimer et à partager, car nos amis face book sont nos meilleurs ambassadeurs…

Merci et bonne journée à vous,

Anthéa

LaBelleEtLaBete301

« La Belle et la bête » au Théâtre des Muses

« La Belle et la bête » au Théâtre des Muses de Monaco

Venez nombreux, venez déguisés : en rose, en belle ou en bête vous serez les plus beaux !

Mercredi 2 et Samedi 5 avril, 14 h 30 et 16 h 30,

Dimanche 6 avril à 14 h 30

L’histoire : Pour sauver la vie de son père, Belle, la plus jeune de ses trois filles, s’offre en sacrifice à une bête monstrueuse qui vit recluse dans un magnifique palais. Peu à peu, une étrange amitié naît entre les deux êtres et une double métamorphose commence : en surmontant ses peurs d’enfant, la jeune fille devient femme. En séduisant la jeune femme aimée, le monstre retrouve forme humaine.

Inspiré de la tradition orale populaire, la Belle et la Bête, est un spectacle où théâtre, jeux d’ombres et marionnettes nous replongent dans les merveilleuses et excitantes rêveries de notre enfance. C’est sur un petit tréteau aux allures de castellet que la Compagnie Aigle de Sable revisite ce conte.

Télérama TT : Une adaptation originale du conte de Mme Leprince de Beaumont pour deux comédiens et un tréteau. Ce petit espace scénique devient castelet pour l’apparition de marionnettes ou évoque astucieusement, par un simple élément de décor ou un jeu d’ombres, maison, château, forêt… La vivacité du burlesque, de la commedia dell’arte alternent avec des tableaux plus lents, plus sombres, où la bête se devine, s’imagine. La mise en scène et l’interprétation des comédiens jouent sur ces variations de rythmes et ces passages du rire à la peur.

La Provence : La compagnie Aigle de sable nous en présente une version avec 2 acteurs et 2 marionnettes sur un petit tréteau où un rideau cachant partiellement la Bête permet à chacun d’en imaginer l’apparence ; l’utilisation des accessoires, poétiques ou drôles, les marionnettes, permettent à la magie d’opérer avec une touche de légèreté qui évite aux petits d’avoir vraiment peur. Les acteurs endossent tour à tour les différents rôles avec efficacité et talent. Les enfants et leurs parents en sortent enchantés.

LImportanceDEtreWilde001

Après Sacha, Oscar !

Chers amis des Muses, bonjour !

Cette semaine, nous nous retrouverons au Théâtre des Muses de Monaco pour célébrer un autre très grand auteur de Théâtre : « Oscar Wilde » qui est sans conteste, de par son écriture, le cousin irlandais de Sacha Guitry.

Et oui, ce n’est pas par hasard, si dans la programmation des Muses, ces deux génies là se succèdent ! C’est justement parce que l’un amène l’autre et qu’il y a de quoi beaucoup penser, rire et apprendre en s’asseyant un moment auprès d’eux. Tout comme Sacha, Oscar aimait transcrire ses pensées pour en faire des aphorismes pleins d’esprit et de drôlerie qu’on peut d’ailleurs très facilement prêter au premier qui, justement, vient de nous régaler durant ces dernières semaines avec « Faisons un rêve » (dont nous vous offrirons une reprise, suite au succès, les 15, 16, 17 mai à 21 h 00, possibilité de supplémentaire à 18 h 45 le samedi)

Avec ce spectacle multiforme, joyeux et savoureux bric-à-brac, nous avons désiré mettre en lumière l’intelligence suraiguë de l’écrivain mais aussi son humour aussi brillant que ravageur si bien que les jubilatoires aphorismes de Wilde, alternent avec des extraits de ses pièces et de ses contes, des minutes du procès qui ruina sa vie ainsi que des témoignages des artistes qui l’ont rencontré.

Rythmé, insolent, léger et tragique comme fut parfois sa vie, ce spectacle est une folie car comme le disait ce dandy magistral : « Les folies sont les seules choses que l’on ne regrette jamais. »

Bref, un spectacle que je suis très heureuse d’accueillir et qui est à voir, absolument !

Jeudi 27 à 20 h 30, vendredi 28 à 20 h 30, samedi 29 mars à 21 h 00 et dimanche 30 mars à 16 h 30

LImportanceDEtreWilde002

A partir de ce jeudi 27 mars, « L’important d’être Wilde ».

A partir de ce jeudi 27 mars et jusqu’à dimanche, nous accueillons « L’important d’être Wilde » Un spectacle extraordinaire qui triomphe à Paris depuis des années et qui a été encensé par une critique absolument unanime. Cette pièce est un délicieux fourre-tout très intelligemment orchestré qui nous permet de découvrir ou de redécouvrir cet immense et génial Oscar Wilde, dont l’humour ressemble étrangement à Celui de Sacha Guitry, justement !…

J’espère que vous viendrez nombreux, encore une fois, vous vous régalerez. C’est promis !
Rayonnante journée à vous tous,
Anthéa Sogno, votre dévouée muse en chef.

L’important d’être Wilde : Jeudi 27 à 20 h 30, vendredi 28 à 20 h 30, samedi 29 à 21 h et dimanche 30 à 16 h 30

  • Facebook
  • Twitter